Le Prix de thèse de la Fondation des travaux historiques et scientifiques est attribué à Jean-Philippe Collin !

09 décembre 2020 par Louise GOMART

Le prix de thèse de la Fondation des travaux historiques et scientifiques est attribué à Jean-Philippe Collin pour sa recherche doctorale intitulée « De la mine à l’habitat : Économie des productions minières du Bassin de Mons au Néolithique. De la fin du 5e millénaire à la fin du 3e millénaire », soutenue le 22 novembre 2019 à l’Université Paris 1 et à l’Université de Namur.

Résumé de la thèse

L’acquisition de ressources lithiques constitue un aspect fondamental de l’économie des communautés préhistoriques. L’étude de leur circulation représente dès lors une opportunité unique pour les archéologues d’appréhender les stratégies de gestion des industries lithiques. Dans ce cadre, les profondes transformations qui affectent les sociétés agropastorales du continent au cours de la seconde moitié du 5e millénaire voient l’émergence de nombreux sites spécialisés dans l’extraction de silicites, dont l’activité perdurera jusqu’à la fin du 3e millénaire. La région de Mons (Hainaut, Belgique) est une zone au sein de laquelle près d’une dizaine de sites d’extractions constituent le complexe minier du Bassin de Mons, dont le site emblématique est celui des mines de silex de Spiennes. Ce travail vise à caractériser les matières premières issues de ces sites miniers de même que leurs productions, afin d’appréhender la circulation des artefacts « miniers », de déterminer les stratégies d’acquisition des communautés agropastorales environnante selon une approche diachronique et enfin mettre en évidence les relations que les sites d’extraction entretiennent entre eux. Une dichotomie forte apparait entre les sites miniers d’importance régionale et les sites étant le lieu de productions normalisées et spécialisées. Ces derniers, d’importance extrarégionale, sont partiellement organisés entre eux et constituent un élément structurel de l’économie lithique dont le développement s’inscrit dans le cadre d’une hausse de la pression démographique et de l’occupation de nouveaux territoires.